L\'autorité de Tsunade

BY : Habak
Category: French > Anime
Dragon prints: 3817
Disclaimer: I do not own Naruto. Naruto and Naruto Shippuden are all owned by Masashi Kishimoto. I do not in any way a single aspect of Naruto, nor will I ever in the future. This is merely a non-profit fan based parody

Salut à tous ! Avant de vous lancer dans la lecture j'aimerais que vous preniez d'abord que j'ai commencer cette histoire pour moi que j'ai écrit négligemment et en plus de ça sur une application mobile absolument affreuse qui m'empéchait de tout écrire correctement. j'ai corrigé la majorité des erreurs sur PC mais il y à encore des risques de fautes, mais rien d'incompréhensible, sur ce, enjoy !

I do not own Naruto, all rights go to their respective writers.

Aujourd'hui était un grand jour, le jour où Sasuke fût enfin capturé pour être

emprisonné au Village de Konoha. Tsunade se réjouissait de cette victoire,

c'était elle, Godaime, qui commanda les opérations qui mirent fin à cette

traîtrise.

Sasuke arriva au Village enchaîner par des menottes anti chakra et escorter par

une dizaine d'hommes, dont faisaient partie Naruto et Sakura. Tsunade leur fit

savoir bien avant leur arrivée qu'elle exigeait un entretien avec le traître.

Quelques minutes plus tard, après la marche de la honte de Sasuke à travers

Konoha, l'escorte et lui même arrivèrent dans le bureau du Hokage.

Toc toc.

"Entrez !"

C'est Sakura qui pris la parole, "Tsunade-Sama, nous vous apportons Sasuke

comme vous nous l'avez ordonner.

- Très bien, laisser le ici, vous pouvez désormais disposer.

- M...maais nous ne pouvons vous laisser ici toute seule avec lui Hokage-Sama,

repris un des ninja d'élite qui escortait Sasuke, ce serait bien trop dangereux!

- Mais pour qui me prenez vous ?! Sortez immédiatement !"

Une fois seuls, Sasuke debout près de la porte, Tsunade esquissa un sourire tout

en ce levant de sa chaise et s'approchant vers Sasuke.

"Te voilà enfin de retour, avec une nouvelle maison confectionnée seulement

pour toi, dis moi Uchiha, quel sensation t'apporte la défaite?

- C'est pour ça que vous m'avez fait amener ici ? Pour me ridiculiser à votre

façon ? Vous êtes pitoyable Tsunade.

- Pour toi ce sera Hokage Sama petite ordure, tu ne sais pas tout le mal que tu as

causé ici ! A partir d'aujourd'hui je vais faire en sorte que tu payes pour chaque

minutes que tu as passer en dehors de ce village en tant que traître."

Sasuke toujours aussi peu expressif " Intéressant, je peux savoir ce qui m'attends

?"

"Non, dit elle avec un léger sourire. Gardes ! Amenez le traître dans sa cellule"

L'escorte qui attendait derrière la porte obéit et suivit l'ordre de son Hokage.

La prison confectionnée pour Sasuke était dans le sous sol du bâtiment principal

du Kage, un forteresse souterraine ou il est impossible de s'enfuir, Tsunade avait

pris cette histoire très à cœur, il suffisait de voir le prison pour s'en rendre

compte

C'est plus tard lorsque le soleil se couchait à peine qu'entra Naruto dans le

bureau du Kage sans frapper et hurlant "Tsuunade !" Le Hokage toujours dans

sa paperasse et toujours de sang froid leva à peine les yeux en guise de réponse

"C'est inacceptable ! Sasuke, qu'est ce que vous cherchez à lui montré? J'ai

visité cette foutu prison! Il ne peut pas être emprisonner dans ces conditions!

Aucun homme ne le peut !" brailla le jeune ninja.

"Naaruto, reprit elle en levant enfin la tête de ses papiers, je me fiche de savoir

ce que tu en penses, j'ai longtemps réfléchis à ce que serait son châtiment, c'est

non négociable, tu peux sortir.

- Vous rigolez ?! Il n'a aucun vêtement pour commencer, à quoi cela sert il

hein ?! Et les gardes m'ont dit qu'ils serait enchaîné dans sa cellule la quasi

totalité de la journée, qu'il n'aurait plus jamais le droit de voir la lumière du jour

!

- Estime toi heureux de le savoir en vie pour commencer; et puis cesse enfin

d'être naïf! Il n'est pas ton ami. Je ne veux plus te voir entré dans mon bureau

pour me parler de ses conditions c'est bien compris ?

- Non ce n...

- Tu sors immédiatement c'est un ordre !"

Naruto pris la porte, sourcils froncés et visage fermé tandis que Tsunade décida

d'aller rendre visite à son prisonnier.

Une fois descendu la centaine de marches menant à la cellule du traître Tsunade

fit sortir les gardes de leur fonctions pendant un moment, leur donnant une

pause en dehors du donjon.

Elle approcha la cellule et entendit

"HHmmm je vous manques déjà ?

- Sasuke. Si tu savais à quel poinpoint je me réjouis de te savoir enfermé. Je ne

voulais pas perdre une seconde de plus pour te voir croupir ici."

C'est à ce moment que Sasuke sortis de l'ombre pour s'approcher des barreaux et

que Tsunade remarqua la queue immense qu'il avait entre les jambes, ne

pouvant presque pas s'empêcher de la regarder.

" Je méritais un jugement "

Toujours les yeux fixés sur son entre jambe elle répondit " Tu ne méritais rien,

tu n'es rien.

- Il est drôle de vous entendre dire ça tout en fixant ma..." Tsunade leva le

regard " Je suis surpris c'est tout, il n'est pas nécessaire que tu t'en fasse une joie

imbécile.

- Il est déjà flatteur que cela vous surprenne.

Le regard du Kage repris sur cette chose surprenante

- Ça doit bien être la seul chose de bon en toi, dit elle avec un sourire moqueur "

Sasuke attrapas les barreaux de ses mains tout en s'approchant ce qui laissa

sortir son sexe entre les barreaux.

"Oui, c'est sans doute pour ça que votre apprentie me cour après"

Tsunade n'écoutais plus les mots qui sortaient de la bouche de Sasuke elle était

fascinée par ce qu'elle voyait, par ce qu'elle avait à portée de main. Elle

commença à passer sa main sur cette queue, de bas en haut.

" On dirait que l'Hokage est une cochonne..

- Ferme là

- Sachez une chose, si je vous attrape Hokage, plus rien ne sera capable de vous

sauver, pas même vos cris, dit il avec un léger sourire.

- Oui oui, je suis le Hokage, un ninja légendaire, toi tu n'es rien contente toi de

te taire."

Toujours la bite de Sasuke en main, elle décida de s'accroupir pour mieux voit

ce qu'elle avait sous ses yeux. Toujours autant fasciné elle commence à le

masturbé tout doucement, Sasuke ne comprenais pas pourquoi elle s'y mettais,

sa bite avait beau être grande TsTsunade avait bien trop de mépris pour lui pour

faire ce genre de choses.

Du coup elle pris sa bite d'une main ferme et commence à la renifler

sensuellement, de haut en bas, dans tout ses recoins, elle sourit, se lève " A quoi

tu t'attendais idiot ? Une fellation ? J'étais juste curieuse, normal pour un

médecin." Sasuke bouche bée finit par regarde Tsunade repartir et appeler les

gardes.

Tout ce qu'elle faisait était calculer, le chauffer faisait partis de son plan secret,

personne ne devait le savoir, question d'honneur, mais elle restait quand même

surprise par la taille de son machin, elle alla dormir avec en tête ce qu'elle ferait

le lendemain.

Soleil rayonnant, 11h du matin, Tsunade sort de la douche encore humide, les

gouttes d'eau traversent son corps sublime, elle se sèche et enfile uniquement

son manteau et ses talons habituels, sans rien en dessous, elle ferme

correctement son manteau pour que personne ne remarque quoi que ce soit et

sort de chez elle pour se diriger vers le donjon.

Tsunade traverse le village complètement nue sous son seul vêtement, saluant

les passants, félicitant les nouveaux ninja tout fraîchement sortis de l'académie,

toujours en gardant une main sur l'attache du manteau pour ne prendre aucun

risque.

Une fois arrivé à destination, elle donna pause aux gardes, pris les clés de la

cellule et descendis les escaliers.

"Uchiha, aujourd'hui tu vas me raconter une histoire, dit elle avant même

d'arriver devant la cellule ce qui fit immédiatement se lever Sasuke" "Une

histoire ? Pourquoi ça?

- Ai je besoin de me justifier ? Racontes moi une histoire, repris elle en

s'asseyant sur un petit tabouret en face de la cellule, une histoire un peu,

comment dire... Chaude, si tu comprends bien.

- Le genre d'histoire chaude comme celle de Grand Hokage qui passe en prisons

pour renifler la bite de ses détenus?

- Pff oui plus ou moins ça, elle croisa les jambes, ne prenant pas attention à

l'affront que lui fit le jeune homme, si ton histoire me plaît, je t'en raconterais

une aussi.

- J'en ai bien une qui devrait plaire. J'étais encore a Konoha ,J'avais passer la

journée à m'entraîner, j'ai donc décider de finir l'après midi aux sources

chaudes, par chance c'était un jour ou les bains étaient mixtes.

- Ton histoire commence bien, ça me plaît.

- Une fois prêt je m'approche du bain, regardant qui y était, il n'y avait qu'une

seule personne, Anko. Sa poitrine complètement exposée hors de l'eau.. A

l'époque cela me fit beaucoup d'effet, j'étais en érection avant même d'entrer

dans l'eau..

- Anko est une belle femme, c'est compréhensible.

- Bien sur elle le remarqua, je rentre dans l'eau à l'opposer d'où elle ce situait.

Après un moment de détente les yeux fermés je sens une main se poser sur ma

bite. j'ouvre les yeux, elle était la, devant moi.

- Ahah quel traînée...

- Je ne savais pas quoi faire, je l'ai embrasser, elle continuait de me masturbé

sous l'eau, alors, pendant qu'on s'embrassait je me suis mis à penser, pour

qu'elle vienne à moi aussi facilement c'est quelle doit être ouverte d'esprit et

sacrément... Co..

- Cochonne oui continue

-...qquine. J'arrête de l'embrasser, je l'attrape par les cheveux la sort hors de l'eau

sans un mot et la met a genoux devant moi, je prends ma bite et lui met dans la

boucher lui laissant aucun autre choix que de faire son travail de salope.

- Et bien qu'est ce que tu attends? Continue.

- J'attends votre histoire d'abord, vous aurez la suite après.

- Tu ne crois tout de même pas que je vais te raconter une de mes histoire, en

plus de ça tu n'es pas en position de demander quoi que ce soit. Vas-y.

- Je n'ai bien rien à perdre non plus, regardez moi"

Après ça Tsunade réfléchit, et finit par se dire qu'elle n'en avait rien à faire, il ne

sortirai jamais de ce trou, lui raconter cette histoire serait au final plutôt

divertissant, en observant sa réaction.

"Bien vu gamin, laisses moi le temps de choisir hmmm...

- Il y en tant que ça, dit il le sourire aux lèvres.

- Plutôt oui. Alors, j'étais dans le bureau de Raikage pour signer un accord dont

je tairais les détails. Ce borné ne voulais rien accepter,il voulait tout refaire et

que j'accepte tout sans conditions, nous sommes restés enfermes dans son

bureau des heures négociants jusqu'au point ou je décides de quitter la pièce, ce

n'étais pas la peine d'y rester une minute de plus, son accord n'était en rien

bénéfique pour Konoha. Je pars ensuite pour l'hôtel ou je résidait proche des

bâtiments des Raikage. J'étais plus que contrariée, j'avais à tout prix besoin de

cet accord.

- "A tout prix" ? Je crois savoir comment va se terminer cette histoire..

- Non, tu n'imagines même pas alors tais toi et écoutes. Le soir même un

messager du Raikage frappe à ma porte et me remet un lettre, je prends le temps

de massoir pour la lire et je lis "Tsuunade, si tu veux que cette accord soit signé

avec 50% des bénéfices pour chacun, passes demain matin dans mon bureau,

légèrement vêtue, j'ai du travail pour toi." j'étais sur le cul, légèrement vêtue,

mais qu'est ce qu'il attendais de moi. Voulant cet accord le lendemain je mis un

legging noir, des talons hauts et uniquement un tissu pour recouvrir mes seins,

j'avais déjà asser honte d'avoir à me montrer comme ça dans son village.

- Vous ne l'auriez jamais fait à Konoha.

-Bien sur que non. J'arrive dans son bureau au petit matin et il me dit "J'avais dit

légèrement, je ne vois même pas tes mollets" le haut était légèrement, même

très légèrement vêtu, qu'est ce qu'il voulait de plus, un legging c'est pas assez

excitant.

- Je donnerais beaucoup pour vous voir en porter un. Il devait déjà vous avoir

vue nue pour oser rouspéter non ?

- Non, il est juste stupidement exigeant, sur tout. J'ai ignorer ce qu'il disait et je

lui demande de quel genre de travail il parlait. C'est la qu'il me dit exactement,

qu'il veut que je sois sa "pute" pour la journée, j'ai demander ce qu'il entendait

exactement par la et il me dit " Tu vas passer ta journée sous mon bureau et

dessus, si tu veux cet accord, tu feras tout ce que je te dis pendant 24h" J'ai finis

par accepter en lui faisant comprendre que je ne ferais rien qui pourrait trahir

mon statut et mon honneur de Kage. Il m'a faite passer sous son bureau toujours

habillé et j'ai commencer mon "Travail".

- Quoi vous allez vous arrêtez la?

- Bien sûr que oui c'est déjà beaucoup, personne n'est au courant de cette

histoire, tu devrais t estimé heureux.

- Puisque je ne sortirais jamais d'ici pour s'en arrêter à ça? Ça ne sortira jamais

d'ici vous le savez.

- Tu pourrais le raconter aux gardes.

- Et ils y croiraient?

- Non tu as raison.

- Alors ?

- Pffff Uchiha." Sans rien dire Tsunade se leva et partis dans les cuisines du

Donjon, deux heures s'étaient écoulé depuis qu'elle y était entré. En mangeant

elle pensait a ces deux dernières heure et se rendit compte qu'elle prit beaucoup

de plaisir à raconter son histoire.

Revenant auprès de Sasuke, elle lui ordonnât de s'approcher dans un ton qu'elle

se plaisait à utiliser. Une fois collés aux barreaux elle se mit à genoux et le

regardas dans les yeux.

"Ce que je vais faire la... Ne t'y habitues pas" Elle pris sa bite d'une main et

commença à lui faire une fellation. Fermant les yeux elle continua durant une

dizaine de minute en emmenant des gémissement. Sasuke voyait bien qu'elle

prenait plaisir à le sucer. Sa queue était pleine de salive, Tsunade commence à

baisser son manteau, le haut uniquement, le milieu restant attacher par une

ficelle, elle le regardait maintenant dans les yeux.

Sasuke complètement ébahi ne pouvait retiré son regard de sa poitrine exposée,

en plus de le sucer, elle lui dévoilait son corps, le corps dont tout habitant de

Konoha rêve!

En faisant son travail la poitrine de Tsunade bougeait légèrement, la queue de

Sasuke était Grande Tsunade était forcée de faire de grands mouvements.

Elle retira la bite de sa bouche "aaaaah" laissant échapper un grand

gémissement. "Tu es endurant tu n'a même pas joui" elle se leva, toujours

poitrine au vent. "Alors quoi ? Tu as perdu la parole Uchiha?"

"C'est surprenant venant de celle traitais d'ordure hier encore.

-Tu es une ordure, le mot est bien faible, pour l'instant c'est moi qui fait ce que

je veux de toi, du moins, de ce que tu as entre les jambes, toi, je m'en fiche, tu

n'es rien.

- Il y a bien une question que je me pause.

- Hmm, repris elle montrant son manque d'intérêt.

- Si vous n'aviez rien sous votre manteau de ce que j'ai vue. La deuxième partie

est elle aussi peu vêtue?

- Ahahah, effronté.

- Vous avez les clés, pourquoi ne pas m'ouvrir pour que je m'occupes de cette

"deuxième partie" ?

-AAhah ne comptes pas la dessus Uchiha. Je pars.

- Non ! Racontez moi au moins le reste de l'histoire.

- Tu sais quoi, je vais me rasseoir et te rencontrer le reste, parce que tu as eu le

courage de me dire et de croire que tu pourrais un jour me baisé ahahah."

Sasuke ne savait plus si il devait rire ou pleurer de cette situation plus qu

étrange.

"Comme je te l'ai dit j'étais dans le bureau de Raikage à 9h, ce matin il avait un

programme charger, beaucoup de gens à recevoir dans son bureau, et moi j'étais

la, en train de le sucer pendant qu'il enchaînait les rendez vous, au départ j'étais

en panique, je me disais que quelqu'un entendrais un bruit de bouche ou que

quelqu'un me verrait tout simplement, au bout d'une heure ou deux je ne m'en

souciais plus, je voulais juste en finir, signer cet accord et m'en aller, mais il

était seulement 11h, la journée était loin d'être finie. A cette heure même, il me

dit de me relever, qu'il n'avait plus de rendez vous.

Je me lève donc, m'assied sur son bureau face à lui et lui demande une pause

qu'il me refuse. J'avais encore le bouche pleine de salive, de bave quand entre

un client dans le bureau, j'étais la habillé comme une pute, visage barbouillé,

impossible de me cacher je ne savais plus ou me mettre, j'ai donc du assumer,

du moins, il l'a fait pour moi "AAh Kiozyn entre je t'attendais! Toujours prêt à

signer ce contrat ? Assied toi.

- Raikage cela faisait longtemps. Vous avez une nouvelle assistante ahah ?

- Non du tout, tu as en face de toi Tsunade, Kage du village de Konoha, elle ma

sucer toute la matinée ahah regarde moi ça, dit il en lui prenant son visage.

- Mais...!

- Quoi Tsunade quoi ? Tu ne m'a pas sucer depuis ce matin ? Alors qu'est ce que

tu fais la habillé comme ça hein? Vas dire bonjour à mon ami comme il se doit,

n'oublie pas notre accord.

- ahah approchez donc Hokage"

Je suis aller jusqu'au bout, j'ai sucer le type, mais c'est la que tout a dégénérer, il

a commencer à déchiré mon legging pour me baisé pendant que le Raikage

m'ordonnait de le sucer et vice versa. A 14h on y étais encore, j'étais en train de

me faire baisée comme jamais par deux types, et tout ça sans une seule pause.

Enfin si, j'ai eu le droit à la "pause réunion" bien plus tard.

"Tsunade on à frappe à la porte, va ouvrir !

- Quoi ? Mais... Non pas comme ça je suis nue et pleine de votre foutu sperme.

-Va ouvrir petite pute maintenant ! Accueille ces gens comme il ce doit.

- Quoi? Tu as dit "ces" ? Ils sont combien ?

-ahah une dizaine, tu les connais, que des grosses têtes du pays du feu, ils vont

se faire un plaisir de te voir comme ça j'ai entendu dire que tu avais été très dur

pendant tes négociations avec eux.

Forcement j'ouvre la porte, je ne vois que des bouches bées et des yeux grands

ouverts.

Au bout de quelques minutes j'étais devenue l'attraction, toujours sur le bureau

pendant qu'ils négociaient autour du bureau.

- Au final plusieurs personnes sont au courant de cette histoire, repris Sasuke

-Personne dans le village, et laisse moi terminé. Pour finir ils m'ont tous baisée

jusqu'à leur dernière goûte, ce jour la j'ai perdu mon honneur avec tout les

négociateurs du pays du feu.

- Waw. C'était très intéressant.

- Oui

- Tsunade Sama, dit il en tenant sa queue dans la main, hors de sa cellule."

Elle regarda, se remis à genoux " Pourquoi pas j'ai beaucoup parler" Elle posa

les clés à sa droite pour pouvoir prendre la bite de ses deux mains et le sucer

comme il ne la jamais été.

Après quelques coups de langues, gémissements, Sasuke l'attrapât sauvagement

par les cheveux et appuya sa tête pour qu'elle le suce jusqu'au bout et rudement,

elle ne refusa pas, elle était dedans, prenant elle aussi son plaisir, elle oubliait

même à qui elle le faisait et ou elle était.

"Petite salope tu aimes ça"

Elle ne répondis pas, concentrée. C'est la que Sasuke la lâcha d'une seule main

et attrapa la clé discrètement, avant même qu'elle le fasse jouir, il se mit à reculé

au fond de sa cellule.

"Qu'est ce que tu fais Uchiha qui ta ordonné de...m..m.. les clés !

Rends les moi ! Immédiatement!

- ahahah en ce moment même je me demande encore si je vais gentil ou pas

avec toi Tsunade.

- Ne me tutoie pas et rends moi ces clés c'est un ordre de ton Hokage !

- On vas joué à un petit jeu avant.

- quel genre ?

- Le genre "est ce que notre chère Hokage porte des sous vêtements".

- Tu as déjà vu mes seins ça ne te suffis pas ?!

-Enlève tout Tsunade, et j'ouvrirai cette porte pour que tu puisse prendre les

clés

- Grrr"

Mécontente elle se voyait obligé de se dévêtir devant desserra

délicatement sa ceinture, laissant le manteau tomber sur ses pieds. Elle cachait

son entre jambe de ses deux mains.

- ah ah alors L Hokage de notre village se balade sans rien sous sa robe. Dans

quel but?

- Tais toi et passe moi la clé

- Je tiens mes promesses, je vais ouvrir ma cellule."

Il fit sa part du marché, ouvrit la porte et reculas au fond de sa cellule, posant le

trousseau de clé sur sa bite.

"Tu peux venir les cherchés.

- Tu te fous de moi ? repris elle en s'approchant tout doucement.

- Non, pas du tout, j'ai dit que j'ouvrirai la porte, je l'ai fait."

A peine Tsunade dans la cellule, il vola comme un éclaire vers la grille de la

cellule, s'enferma dedans Avec elle et jetas la clé a travers les barreaux dans le

gouffre du donjon.

"MAAIS QU'EST CE QUE TU AS FAIT IMBECILE?! Il est impossible de

refaire des clés de la sorte et les barreaux sont incassables on est condamnés a

vie !

- Je sais Tsunade, lui dit il en l'attrapant par le coup, à partir de maintenant cette

prison sera un attraction.

- Q..Qu'est ce que tu raconte.

- Un attraction pour moi, et pour les Habitants de Konoha qui pourront venir

voir leur Hokage se faire basée par leur pire ennemi, Sasuke.

- Tu as perdu la tête!

- Non, je t'ai promis que quand je t'attraperais, rien ne pourras te sauver, il jeta

Tsunade contre le sol, la mis à quatre pattes bien qu'elle essayait de se débattre

et lui rentra sa queue dans le cul d'un coup sec.

- AAAAAH GARDES ! GARDES !Sasuke arrêtes! "

Rien ne l'arrêta, pas même la sur-agitation de Tsunade.

Les trois gardes arrivèrent, mais impuissants contre les barreaux ils ne

pouvaient que voire la chute de leur Hokage.

Sasuke lui mettait des fessées, la traitait de tout les noms tout en l'enculant aussi

fort qu'il le pouvait.

Pendant que les gardes partaient à la recherche de renforts Sasuke prenait grand,

très grand plaisir à faire découvrir les joies de la pénétration anal à Tsunade, il y

allait très fort, impossible pour elle de contenir ses cris. "SSasuuuukeeee

arrêtes! Arrêtes et tu aura..AAH! Tout ce que tu veux je t'en supplie! Aghn!

SASUUKEE!

- Mais j'ai déjà ce que je désire, ton gros cul rien que pour moi, et ma

vengeance" Rien n'y faisait, Tsunade pouvait tout essayer il y allait toujours

plus vite et plus fort, même à quatre pattes elle peinait à se tenir, elle se faisait

comme enfoncer en sol, Sasuke la pénétrant de toute ses forces elle y était forcé.

"Lève toi grosse pute." Il sortis doucement la totalité de sa queue pour attraper

l'Hokage par les cheveux afin de la lève, face à lui. " Alors ça te plaît?" Bien sûr

toute décoiffée et déboussolé qu'elle était elle ne répondit pas, elle ne pensait

qu'à récupérer son souffle."D'ici 5minutes les habitants de Konoha vont

débarqués, quand il arriveront tu seras à mes genoux, en train de sucer la longue

bite qui t'intriguais tant.

- Nan Sasuke ne fait pas ça! Pas devant eux, tout ce que tu veux mais pas devant

eux, je suis leur Hokage Sasuke! Dit elle prise de panique.

-Chuuuut je n'ai pas finis, je vais t'offrir à tout ces gens qui veulent te baiser,

ceux qui en ont toujours rêver lorsque tu te pavanait devant eux, lorsque à la vue

de ton cul il n'avait qu'une envie...mais tu leurs était inaccessible, parce que tu

es une putain superficielle! Aujourd'hui tu vas faire plaisir à tout ces gens, tu ne

sera plus la femme dont tout le monde rêve, mais celle que tout le monde a déjà

baisée, ce genre de pute de Konoha."

Tsunade comportement bouche bée, incapable de répondre, elle imaginait la

graviter de la chose. La seule chose qu'elle n'avait pas remarqué, est que Sasuke

avait utilisé son Sharigan pour lui faire croire qu'il avait jeté la clé, elle est donc

toujours dans sa cellule.

Sans un mot il mit Tsunade à genoux, lui attrapa les cheveux des deux mains et

lui fit avaler sa queue, elle le regardait pendant qu'elle le suçait, espérant qu'il

changerait d'avis, il sourit et hocha la tête pour refuser tout en esquissant un

léger sourire, après ça il retira sa bite de sa bouche et il ordonnât " Ouvre la

bouche!" d'un ton sec. Il commença à se masturbé rapidement pour se finir dans

la bouche de Tsunade. alors qu'elle était la, bouche ouverte, yeux fermés elle

récoltât tout le foutre dans la bouche et sur le visage, c'était extrêmement

abondant. "AAAAHHhhh! Ton visage est beaucoup plus beau recouvert de

sperme Tsunade" dit il pendant qu'elle avalait tout le foutre qu'elle avait en

bouche.

Lorsqu'on entendait les gens du village descendre les escaliers Sasuke s'assit sur

le banc de la cellule et dit " Les invités arrivent, nettoie ma bite et montre leur

l'exemple que tu représentes.

- Sasuke il est encore temps d'arrêter tout ça! Tu aura tout ce que tu désires!

TOUT !

-Met toi au travail"

Elle n'eut d'autre choix que d'obéir, elle se mit à quatre pattes entre ses jambes

pour lui lécher la bite, nettoyer tout le sperme qu'elle n'avait pas reçu sur le

visage.

"OOh mon dieu Hokage-sama!" une grande partie des habitants de Konoha

étaient arrivés sur place. Ils avaient devant les yeux leur Hokage complètement

nue, à quatre pattes, du sperme plein le visage faisant une fellation à l'ennemi

publique du village, cela dépassait l'entendement! Ils restaient la yeux ébahis,

sous le choc.

Tsunade n'osait même pas regarder les habitants, elle restait sur son travail,

sucer la bite de Sasuke, elle commençai à se demander si elle ne l'avais pas

chercher, à le chauffer comme ça, profiter du faite qu'il soit enfermer...

Après 10 bonne minutes Sasuke poussa Tsunade, qui se releva sur ses genoux,

l'observant. "Peuple de Konoha, aujourd'hui est un grand jour! Qui n'a pas rêver

de se faire sucer par notre chère et tendre Tsunade? Celle qui ne donne aucune

opportunité à aucun homme de ce village. Aujourd'hui elle est à vous. Tsunade

approches toi des barreaux et va satisfaire ces monsieur." Hésitante elle n'eus

d'autre choix que d'y aller, elle se leva, décidée d'en finir au plus vite. Une fois

bien proche des tout ces gens elle se mit à genoux et dit : "Sortez vos queues, je

suis là pour ça".

Trois hommes s'approchèrent immédiatement, révélant leurs bites à leur

Hokage, soumise, il passèrent leurs bites à travers les barreaux, elle commençait

par sucer celui qu'elle avait devant elle pendant quand masturbait les autres des

ses deux mains.

Les trois homme peinaient à croire ce qu'il leur arrivait, elle paraissait faire ça

avec passion, elle enchaînait une bite à l'autre pendant que le reste de ma foule,

une vingtaine de personne observait. Tsunade fit rapidement jouir les trois

premiers hommes, elle prit tout sur les seins, c'est à dire ce moment qu'elle se

leva pour retourner voir Sasuke qui lui chuchota à l'oreille " Tu veux sortir ? Tu

dois satisfaire tout ces hommes à l'extérieur, comme gage de bonne volonté je

t'ouvre la cellule" il lui montra les clés "M..mmais comment ?" Tsunade prit

deux secondes de réflexion pour comprendre que Sasuke l'avais dupé avec son

Sharigan, elle avait fait ça pour rien.

Très contrarié elle se dit qu'elle allait faire ce qu'elle devait, en finir vite et

repartir dans son bureau, elle n'avait qu'une idée en tête, se venger.

Elle acquiesça auprès de Sasuke, il lui ouvrit, elle approcha de cette vingtaine

d'homme se mit entre eux tous et commençait à défaire la ceinture des premiers

pendant que les autres le faisaient seul.

Tsunade se trouvait au milieu d'une vingtaine d'homme de son village, nue et

recouverte de sperme, prête à les vidés, il fallait voir le spectacle que ça

représentait.

Elle entama très vite son travail en enchaînant les verges une par une, faisant le

tour d'elle même pour en oublier aucune, certains d'entre eux la laissait faire

pendant que d'autres forçaient leurs bites au fond de la gorges, certains lui

lançaient quelques insultes pendant qu'elle avalait leurs verges. "Petite pute"

"J'ai toujours su que tu suçais bien" "Salope! Ta finis par l'avoir ma queue

hein?" c'était ce genre de chose quelle entendait.

Après de nombreuse éjaculations certains hommes décidèrent de prendre les

devants, l'un d'entre eux l'attrapa par les hanches pour surélever son cul en la

mettant debout pendant qu'elle était courbée pour sucer les autres, il la pénétra

toujours en l'attrapant par les hanches. Il lui mettait des fessées d'une force

extrême ce qui faisait pousser des gémissement à Tsunade toujours bouche

pleine.

Plus personne ne se gênait, des doigts dans le vagin, dans l'anus, des mains sur

les seins, des baffes sur les seins, sur le visage, des décharges de sperme partout

et en abondance. Elle n'était plus rien, plus rien qu'un objet sexuelle pour

satisfaire la frustration des villageois.

Le plus étonnant est qu'elle acceptait toute sorte d'humiliation, elle n'y était plus

obligé, ce n'était pas Sasuke qui était aux commandes. On dirait qu'elle voulait

se faire pardonner d'avoir recalé tout ces gens, des les avoir excités rien qu'en

passant devant eux, comme si elle avait pris conscience de tout ça.

Elle n'était plus qu'un sac à foutre, elle reçu des éjaculations partout, aussi bien

qu'on ne voyais plus son visage, presque plus ses seins ni son cul. Mais elle en

avait enfin finit, Sasuke fit comprendre à tout le monde qu'il fallait partir,

pendant que Tsunade tomba au sol.

"Tu as fait du bon travail Tsunade" dit Sasuke en sortant de la cellule, clés à la

main. Une fois approché d'elle, sa queue à quelques centimètres de son visage

elle lui dit " Donne moi ta queue, donne la moi s'il te plaît.

-Quoi ?! Après tout le travail que je t'ai donner tu n'es pas rassasié?

-J'en ai plus rien à foutre, tu as tout gâcher je veux faire ce qu'il me plaît. Parlait

elle d'un ton monotone.

- Nan. Prends les clés, je suis un homme de parole, et enferme moi dans ma

cellule, et si tu veux ma queue, repasses demain." Tsunade utilisa ses dernière

forces pour se lever en enfermer Sasuke en cellule. Il ne lui restait que question

"Comment est ce que je vais rentré je suis recouverte de sperme?". Elle prit son

long manteau avec lequel elle était venue pour s'essuyer le visage et le reste. Le

manteau tout sale et chiffonner elle n eue d'autres choix que de rentré

complètement nue, elle elle n'allait pas a rencontré grand monde si elle allait au

bureau plutôt que chez elle.

Elle gravis les escaliers du donjon pour arriver au petit chemin qui sépare l'entré

au bâtiment des Kages. Un fois dans le bâtiment bien sûr les gardes et les

réceptionniste la virent, elle leur dit de se taire avant même qu'ils ne prononcent

un mot. Une fois dans son bureau elle se posa sur sa chaise, croisa les bras sur le

bureau, et dormis.

 

Voilà pour le premier chapitre, n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire, ou des questions sur une incompréhension. Le chapitre 2 arrive très vite !



You need to be logged in to leave a review for this story.
Report Story